VOTE | 826 fans |

Episodes virtuels

Dans l'Au-delà...

Créateur : audreyl 
Date de création : 17.03.2017 à 21h02

Message du créateur :
la fin du steroline m'ayant vraiment fait pleurer (l'une des rares fois où je pleure devant un film ou un livre !), j'ai envie d'écrire une petite fanfic sur eux

Cet épisode compte 6 paragraphes

Afficher l'épisode

Vingt ans s'étaient écoulés depuis la mort de Stefan. Lui et Lexi étaient en paix dans l'Afterlife et vivaient (si on peut dire) des moments sensationnels tels que des nuits dans des hôtels de grand luxe, des virées en voiture dans des paysages extraordinaires et des moments de calme et d'échanges amicaux au manoir.

Ce n'était pas le paradis, ce n'était pas l'enfer non plus. Comme l'avait expliqué Lexi à stefan lors de son arrivée, ces choses-là n'existaient pas. Il n'y avait qu'un monde des morts. Un monde dans lequel l'argent était inutile : il suffisait de penser à ce que l'on souhaitait et on l'obtenait. Un monde où personne n'était seul : chacun était avec au moins l'un de ses proches.

Malgré l'aspect parfait du lieu, il y avait des moments de nostalgie. C'était le cas ce soir-là. Lexi et stefan revenaient d'un tour en ville. Alors que Lexi allait partir voir un autre de ses proches décédé, elle vit stefan assis dans un fauteuil. Le jeune homme jouait tristement avec son alliance à son annulaire gauche.
- stefan… tu penses encore à elle, hein ? C'était un amour épique. Tu vois je t'avais dit qu'on en avait plusieurs dans une vie.
Stefan releva la tête.
- Oui. J'en suis tombé amoureux petit à petit, sans même m'en rendre compte. A vrai dire, c'est même elle qui s'en ait rendu compte la première. Elle était prête avant moi. Elle m'a beaucoup soutenu, elle restait à mes côtés, et aujourd'hui…
Il laissa sa phrase en suspend et détourna le regard.
- Elle te manque.
Stefan hocha la tête. Il avait le coeur gros. Lexi s'accroupit devant lui.
- Elle te rejoindra un jour.
- Elle est vampire, elle voudra vivre sa vie. Elle a ses filles, elles passeront avant moi.
- Tu sais que tu peux la regarder vivre. On pense à ceux qu'on a laissé, on les voit. C'est simple comme bonjour !
- Certes. Mais je ne peux pas interagir. Lui parler, la toucher, la prendre dans mes bras… ON venait juste de se marier et il a fallu que Damon veuille se sacrifier, que Vicky sonne cette satanée cloche…
stefan soupira et ferma les yeux. Les larmes y affluaient. Son amie lui prit les mains.
- bon, aller viens ! Mon frère peut attendre, on va se mettre un disque de Bon Jovi. Je vais chercher quelques bouteilles de Bourbon... et tu me re racontera la cuite que tu t'es prise lors de ton enterrement de vie de garçon !
Stefan se leva et rit. Lexi avait toujours le don de lui changer les idées, l'aider à se détendre et le faire rire.


- Stefan, enlève cette alliance ! Lui dit-elle lors d'un autre de ces moments où il pensait à Caroline. Ça te rend déprimant !
Stefan serra le poing.
- Je ne peux pas faire ça.
- Pourquoi ?
L'ex vampire fit mine de retirer sa bague mais le vide et la tristesse qu'il ressenti alors l'en dissuadèrent.
- Non… elle me l'a mise. J'aurai l'impression de casser notre mariage… Lexi, c'est la seule chose qui me rattache encore à ma femme !
Lexi posa une main apaisante sur son épaule.
- D'accord. Garde-la. Il doit être encore trop tôt. Mais dis-toi que tu as eu le bonheur de l'épouser ! Comment s'est déroulé ton mariage d'ailleurs ? Outre le fait que vous attendiez Katherine.
- En plus, caroline porte encore la sienne. SI un jour je la vois heureuse avec un autre homme, j'enlèverai mon alliance, mais pas avant.
Lexi acquiesça, leur servit deux verres de vin et ils parlèrent en riant d'autres choses.


audreyl  (17.03.2017 à 21:04)

CHapitre 2

 

Stefan et Lexi étaient à la piscine. Stefan profitait du soleil étendu sur un transat tandis que Lexi faisait des longueurs dans l'eau.

Profitant d'un moment où son ami avait les yeux fermés, la vampire blonde prit un seau d'eau, se rapprocha du transat et renversa le liquide frais sur le corps du jeune qui se redressa en sursaut. Pour se venger, il attrapa Lexi, la fit tournoyer avant de la jeter dans la piscine. Elle partit à la nage, il la rejoint en l'éclaboussant. Les deux amis s'éclaboussèrent mutuellement jusqu'à en être essoufflés.

Ils s'assirent alors sur le bord.

 

- c'est ironique d'être essoufflé alors que nous n'avons plus besoin de respirer… fit remarquer stefan.

- nous gardons les sensations que nous avions durant notre vie mais, effectivement, nous ne risquons plus de mourir étouffés.

Stefan regarda sa main droite.

- Tu ne peux pas savoir comme ça fait du bien de pouvoir profiter du soleil sans devoir m'en protéger…

- Si, je sais. C'est le premier plaisir que j'ai retrouvé en mourant : pouvoir sortir en plein jour ! Je n'ai jamais eu de petit bijou comme toi, moi.

- Oui, c'est vrai… excuse-moi, je…

Lexi éclata de rire et lui mit une tape sur l'épaule.

- C'est pas grave, stefan ! Ça te donne toujours cette sensation de libération, depuis 20 ans qu'on est là ?

- Comparé à 150 ans de vampirisme et de lapis-lazulis, c'est peu.

Ils restèrent silencieux un moment, le soleil commençait à se coucher, Lexi se leva.

- bon, je pense qu'on devrait rentrer. Je vais te laisser un peu avant chez toi. Quelque chose me dit que tu dois rentrer seul.

Stefan la regarda intrigué, sourcils froncés.

- Je sens que l'on doit rentrer et que je dois aller directement chez moi… Un de tes proches est peut-être en train de mourir et tu dois avoir un moment de retrouvailles intimes avec lui…

Ils partirent chacun de leur côté.

 

 

En arrivant au manoir, stefan vit la porte d'entrée s'ouvrir. Il prit alors à peine le temps de garer sa voiture avant se précipiter vers la personne venant d’apparaître sur le seuil.

- Caroline !!

 

ils se jettèrent dans les bras l'un de l'autre dans une étreinte passionnée. Caroline enfouis son visage dans le cou de stefan et ferma les yeux, lui faisait glisser ses mains des épaules de Caroline vers ses reins puis ses parties intimes avant de caresser ses cheveux.

 

- tu m'as manqué, Stefan…

- Toi aussi, Caroline. Ca fait du bien de te retrouver.

Caroline recula un peu sans lâcher les épaules de stefan. Elle empoigna son cou d'une main et l'embrassa fort. Il l’entraîna à l'intérieur.

- Mais comment as-tu pu venir ici ? Est-ce que tu es… Morte ?

- oui, je suis morte. Je suis morte en sauvant Josie. J'espère qu'elle va bien, maintenant…

Caroline était inquiète d'un coup, sa voix se noua. Stefan la serra d'un geste rassurant.

- on peut veiller sur nos proches. Pensons à Josie tous deux, on verra comment elle va.

 

Ils fermèrent les yeux ensemble et pensèrent à la jeune fille, à présent âgée de 25 ans.

Elle apparut alors, en pleine forme, vacant à ses occupations. Caroline eut un soupir soulagé et mit une main sur son coeur, son mari l'invita à s’asseoir et lui proposa un verre d'alcool avant de s'installer contre elle et lui prendre la main.

- que s'est-il passé, Caroline ? Raconte-moi...


audreyl  (20.03.2017 à 00:47)

voilà le chapitre 4. Désolée du retard, il me manquait une idée pour ce chapitre.

 

chapitre 4

Flasback dans le monde des vivants

 

lors des 25 ans des jumelles, Caroline avait organisé une semaine de vacances dans une location en floride à l'orée d'une forêt.

Les deux premiers jours furent officiellement très agréables, selon les dires de Caroline, entre promenades et sorties en ville. Mais la troisième nuit, alors que Josie et Lizzie étaient sorties voir le clair de lune, une horde de cinq loups garous arriva dans le village.

Josie et Lizzie était trop loin de la porte pour l'atteindre avant que les loups ne soient sur elles. Elles se mirent donc dos à dos et tentèrent de lancer un sort de confinement. Sachant qu'en tant que siphoner elles avaient moins de pouvoirs que les sorcières, elles devaient utiliser presque toutes leurs forces. Les loups les encerclèrent, bondirent sur le mur invisible créé par le sort. Le mur tremblait, se rapprochait des jumelles malgré leurs efforts conjugués.

Caroline lisait dans sa chambre lorsqu'elle entendit des grondements, des respirations sifflantes… Intriguée elle alla à la fenêtre.

- Oh mon dieu !

S'écria-t-elle, voyant ses filles en danger.

Elle n'hésita pas longtemps, ouvrit la fenêtre, sauta à vitesse vampirique sur le dos de l'un des animaux et lui brisa la nuque.

Le corps tomba et la vampire dû utiliser sa vitesse vampirique pour échapper au reste de la meute.

- Maman, non ! Hurla Lizzie.

Effrayée, elle relâcha sa concentration. L'effet du sort, déjà faible, s'annula. Un grand loup brun se jeta sur elles et arracha un lambeau de peau sur la jambe de Josie. Au même moment, Caroline empoigna chacune de ses filles par un bras et les entraîna un peu plus loin.

- Donnez leur un anévrisme ! Leur ordonna-t-elle. Vous pouvez le faire !

Les jumelles attrapèrent les poignets de caroline afin de prendre sa magie, levèrent leurs mains vers les loups. Le plus proche hurla de douleur, recula et s'effondra bientôt imité par les trois autres.

La vampire commença à se dessécher. Sa bouche s'ouvrit, ses muscles se tendirent, elle tremblait.

- il faudrait les maintenir ainsi jusqu'à demain. Remarqua Lizzie. A moins que l'on arrive à rentrer…

Josie ne disait rien, elle serrait les lèvres, luttant contre la douleur de sa jambe. Elle ne savait pas si elle devait continuer les anévrismes afin d'aider sa sœur et sa mère ou si elle devait se soigner.

Le dessèchement de la vampire se poursuivait, ses forces la quittaient peu à peu.

- Josie, fais un sort de guérison. Après vous rentrerez à l'intérieur tout en gardant les loups sous migraine. Réussit-elle à dire dans un souffle.

Josie se concentra. Les plaies béantes cessèrent de saigner et se refermèrent. Les filles reculèrent vers la porte avec leur mère incapable de marcher. Lizzie ouvrit la maison, elles se réfugièrent dans le hall et claquèrent la porte derrière elles.

Libérés du sort, les loups se précipitèrent sur la maison en hurlant mais la famille était à l'abri.

- Ouf ! Sauvées ! Souffla Josie, soulagée. Merci maman !

Elles arrêtèrent le siphonnage de la magie vampirique.

Mais il n'y avait de toute façon plus rien à siphonner. Caroline était immobile, blanche, les veines sorties sur son visage. Morte.

- oh non, maman ! Ne soit pas morte ! S'écria l'une des jumelles.

Elle secoua vivement sa mère. Sa sœur posa une main sur son épaule.

- Lizzie, je crois que… Que c'est fini… on n'aurait pas du siphonner autant de magie…

- C'est ce qu'elle voulait… Que l'on prenne tout ce dont on avait besoin… Elle est morte pour nous sauver.

Lizzie et Josie s'agenouillèrent près du corps et pleurèrent le décès de Caroline. Au matin, elles appelèrent le shérif Matt et leur père.

 

- je suis désolé… murmura Stefan avec émotion lorsque sa femme eu fini de lu raconter son histoire.

Il la serra fort contre lui.

- ne le soit pas. C'est une belle mort pour une mère de mourir en sauvant ses enfants. Et puis, ça nous a permis de nous retrouver !

Elle lui sourit et l'embrassa.


audreyl  (31.03.2017 à 04:22)

Chap 4


- Je suis ravie de te revoir. Ou devrais-je dire re-rencontrer, depuis le temps…
s'exclama Caroline lorsque le couple retrouva Lexi le lendemain. Celle-ci rit.
- Comme tu voudras ! Moi aussi, je suis ravie ! Enfin, surtout pour Stefan ! Tu sais que tu lui as manqué…
ajouta-t-elle en désignant l'intéressé.
- oh, ça a été…
minimisa Stefan qui gardait précieusement la main de Caroline dans les siennes. Lexi le regarda d'un air soupçonneux.
- dit celui qui jouait nostalgiquement avec son alliance ! Elle se tourna vers Caroline. JE lui ai conseillé de la retirer, il n'a pas voulu !
Ils éclatèrent tous de rire. Caroline serra stefan dans ses bras, il lui rendit son étreinte.
- Bon, je vous laisse un moment tous les deux. Depuis le temps, vous avez des choses à vous dire ! Stefan, tu devrait lui montrer l'hôtel de luxe que tu as imaginé le mois dernier !
- D'accord. Viens, Caroline, j'ai quelque chose à te montrer…
instantanément, Caroline et stefan se retrouvèrent dans un hall au sol de marbre. Ils longèrent un couloir lambrissé précédés du maître d'hôtel et entrèrent dans une chambre luxueuse.
- Stefan, c'est magnifique !
- On n'a pas eu le temps d'avoir une lune de miel, j'aimerais en vivre une avec toi maintenant… sauf que je ne sais pas que l'on pourrait faire… Un truc simple peut-être ?
stefan approcha son visage tout près du cou de Caroline. Elle lui sourit.
- j'aimerais bien savoir comment ils ont organisé mon enterrement. Réfléchit-elle. Après, on se fera un restaurant ! TU dis qu'il suffit de penser à ce que l'on voudrait avoir pour l'obtenir ?

La crypte des Salvatore apparut derrière la fenêtre, Stefan et Caroline s'y accoudèrent.
Bonnie, Elena, Damon, Alaric, ses filles, Jérémy et Matt entouraient la tombe de Caroline. Tous étaient triste mais encore plus Lizzie et Josie. Les deux sœurs donnaient le bras à leur père.
Chacun passa à tour de rôle lever la main sur le cercueil et dire un petit mot. D'abord Elena et Bonnie.
- Nous nous connaissions depuis la maternelle, nous avons fait tant de chemin toutes les trois. Après ta transformation tu es devenue en quelques sorte la meneuse de groupe, organisant et animant la plupart des événements. Il va falloir aujourd'hui apprendre à continuer sans toi. Cela ne va pas être facile mais nous allons y arriver !
Puis Alaric et les jumelles.
- Merci de m'avoir permis d'avoir mes filles. Cela était ambiguë vu qu'elles sont issues de Jo mais que c'est toi qui les a portées. Cependant tu as fait du mieux que tu as pu pour les élever, leur donner l'affection dont elles avaient besoin. Même si ce n'a pas toujours été avec moi comme je l'aurais voulu, je t'en suis reconnaissant.
- Merci de nous avoir sauvé des loups, maman. Nous aurions aimés que ce ne soit pas à ce prix. Nous essaierons de savoir qui ils étaient, si nous le pouvons sans prendre de risque.
Josie fondit en larmes dans les bras de son père.
Matt et Jérémy passèrent sans rien dire. Damon s'avança et regarda non seulement la tombe de Caroline mais aussi celle de son frère.
- vous voilà réunis tous deux dans la mort. Steffy, je pense que tu es heureux d'avoir retrouvé ta femme, passez du bon temps ensemble, où que vous soyez. Caroline, veille bien sur mon petit frère, moi je ne pourrais plus jamais le faire. Et merci d'avoir été mon témoin à sa place.

- Damon…
murmura stefan, tendant la main vers son frère. La vision s'effaça devant les huit amis qui repartaient.
Stefan et Caroline restèrent un moment silencieux puis Stefan soupira.
- On pouvait penser que vu que tu es là avec moi, cela ne me ferait rien d'assister à ton enterrement mais…
- ce n'est pas le cas. Moi non plus.
Compléta Caroline. Elle lui entoura les épaules de ses bras, il se serra contre elle.
- Damon pense vraiment qu'il ne viendra pas ici à sa mort ?
- il pense toujours qu'il ne mérite pas la paix. Mais ne t'en fais pas, il est quand même heureux de vivre. TU sais qu'ils ont deux enfants, Elena et lui ?
- Oui, je sais, je veillais sur vous, surtout au début. Je « connais » mes neveux. SI on puis dire comme ça…
- Seulement au début ?
Caroline s'écarta un peu.
- Ce n'était pas facile de tous vous voir et de ne pas pouvoir interagir, vous parler. De me dire que mes neveux ne me connaîtront pas… Du coup, je regardais moins. Bon, Lexi m'avait dit de ne plus le faire, que ça ne rendait déprimant. Elle voulait même que je retire mon alliance, comme elle te l'a dit !
- Pourtant tu l'as gardée. Remarqua Caroline en regardant la main de Stefan.
- Je ne pouvais pas faire ça, c'était la seule chose qui me reliait à ma femme. Bon, aller, ce n'est pas non plus le pays de la déprime, ici ! Viens, on va manger et ensuite je te montrerais tout ce que l'on peut faire ici.

Ils descendirent dans le restaurant de l'hôtel, se trouvèrent un coin intime et se commandèrent un déjeuner gargantuesque.
- l'avantage, dit Stefan, c'est que nous ne pouvons plus avoir d'indigestion. Nous ressentons la satiété mais ne pouvons plus être malades.
- Et je peux te servir du vin sans craindre de te ramener bourré au manoir !
Caroline remplit le verre de stefan. Les deux éclatèrent de rire au souvenir de ce soir-là où, après avoir récupéré les ossements de Katherine, Damon était rentré en portant un Stefan ivre qui s'était effondré sur le canapé.
- Je n'ai pas encore oublié la gueule de bois que j'ai eu après ! Et Damon mort de rire qui disait que le meilleur anti-douleur était l'alcool mais qu'il allait peut-être éviter de m'en donner !
- Il n'a jamais eu beaucoup de délicatesse… Il aurait pu au moins te proposer un vrai médicament.
- Ca m'aurait surpris s'il l'avait fait, depuis le temps qu'il était vampire, cela ne lui serait pas venu à l'idée. Mais il m'a quand même porté jusqu'à mon lit. Et c'est toi qui y a pensé le lendemain. Ajouta-t-il avec un petit sourire.
- C'était normal. Fallait bien que je prenne soin de mon futur mari !
Il la prit dans ses bras. Le serveur apporta les desserts.
- Je me demande si le serveur est quelqu'un qui est mort, également… s'interrogea Caroline.
- non, il est issu de mon imagination.
- tu imagines toujours des gens supers chics, dis donc !
- Pour toi, oui. Pas lorsqu'on allait au restaurant avec Lexi, là on s'en fichait !

Un fois le café pris, ils retournèrent dans la chambre, se dévêtirent et se mirent au lit où Caroline se jeta immédiatement sur stefan.
- houlà, je ne te connaissait pas si vive !
- j'ai vingt ans à rattraper, je ne vais pas me priver !
Ils s'enlacèrent avant de s'embrasser avec force et de s'enivrer de caresses.


audreyl  (09.04.2017 à 04:51)

Chapitre 5

Le lendemain matin après le petit déjeuner, Caroline et Stefan décidèrent d'aller faire une ballade dans la campagne. Ils marchaient depuis une heure en silence lorsque Caroline commença doucement à accélérer le pas. Stefan suivi spontanément son rythme. D'humeur joueuse, Caroline alla un peu plus vite. Et ainsi de suite. Jusqu'à ce que Stefan, dont l’endurance humaine n'égalait pas la force vampirique de son épouse, finisse essoufflé.

- Ca va ? Lui demande-t-elle, ironiquement.
- tu vas un peu vite, là… Je n'ai plus de souffle !

Elle s'arrêta, hilare.

- Désolée, c'était trop tentant !
- TU l'as fait exprès ! S'esclaffa stefan en lui mettant une tape sur l'épaule.

Ils rirent ensemble et attendirent que l'ex vampire ait reprit son souffle.
Mais quand ils se remirent en marche, Caroline partit d'un coup à vitesse vampirique.

- Caro ! S'exclama son mari, la cherchant des yeux, attends que je trouve de la verveine, tu vas me le payer !

En un clin d’œil, elle se retrouva à ses côtés. Il lui prit la main pour continuer à marcher.

- comme ça, tu ne m'échapperas plus !

Ils terminèrent leur randonnée main dans la main.

- Il y a des fois où je me dis que j'aimerai ressentir encore une fois ce que ça fait d'aller à vitesse vampirique... Songea Stefan lorsqu'ils arrivèrent devant l'hôtel.
- JE peux te le montrer, si tu veux. Lui proposa Caroline, passant un bras derrière ses épaules et l'autre derrière ses genoux.

Il accepta. Sa femme le prit dans ses bras et se mit à courir dans la ville, sautant sur les toits, enjambant les voitures, évitant parfois de justesse un poteau (ce qui arrachait un « houlà » à Stefan).
Stefan se tenait fermement à elle. Le vent lui fouettait le visage, la sensation de vitesse était vertigineuse. Il sentait à peine le martèlement des pieds de Caroline, c'était à croire qu'ils volaient ! Le paysage devenait flou, les chocs répétés le secouait mais les bras de la vampire blonde le tenait aussi solidement que les ceintures des manèges des parcs d'attraction. Ils coururent ainsi un quart d'heure, la joue de Stefan contre celle de caroline.
Puis tout s'arrêta. Caroline le reposa devant la porte de l'hôtel.

- Alors, c'était comment ?
- Génial ! Mieux que les parcs Disney ! Je préfère faire du manège dans tes bras que dans une attraction !

Il lui fit un grand sourire, ils entrèrent.

- Tu connais les foires ? Parce que pour le vampire que tu étais, ça ne devait pas être intéressant.
- je n'en faisais pas étant vampire, c'est vrai. Mais Lexi trouve le moyen de s'amuser de tout ! Elle m'a fait découvrir ces sensations fortes depuis que je suis mort. Je dois avouer qu'en tant qu'humain, c'est bien plus effrayant pour moi que pour elle.

Il se tut un moment, hésitant à poursuivre.

- Et puis, lorsque j'étais en couple avec Elena, je l'ai un jour amenée tout en haut de la grande roue pour l'embrasser… Ne m'en veut pas si je m'en souviens si bien…

Caroline rit en l'enlaçant.

- Comment pourrais-je t'en vouloir ? Je sais l'importance qu'a eu Elena pour toi. J'ai eu mal au coeur pour toi lorsqu'elle t'a quitté pour Damon… Je suis soulagé que tu aies reprit le dessus et que tu en gardes de bons souvenirs.
- merci de m'avoir aidé à traverser ces moments difficiles. Lui susurra-t-il.
- Bon, allez, c'est plus que du passé, ça ! Si on allait s'acheter un gâteau ?


Quatre décennies s'écoulèrent ainsi. Caroline et Stefan passaient de bons moments tantôt seuls tous les deux, tantôt avec Lexi.
Un jour, à l'age de 86 ans, Bonnie mourut d'un cancer.


audreyl  (18.04.2017 à 01:23)

Voici peut-être l'avant-dernier chapitre (en retard à cause des vacances)

chapitre 6


stefan et caroline passaient devant la maison de Bonnie quand la porte s'ouvrit. Bonnie sortit et les deux filles se jetèrent dans les bras l'une de l'autre.
Après la mort de son mari, Caroline avait demandé comme faveur à Bonnie de cesser d'en vouloir à celui-ci. « maintenant, lui et moi avons subi le même sort que toi et Enzo, lui avait-elle dit, même si je reconnaît que stefan l'a choisi et que cela a été plus, disons glorieux, pour lui ». Bien qu'il le su, Stefan jugea préférable de rester un peu à l'écart. Aussi fut-il surpris lorsque Bonnie l'appela.

- Tu peux venir, stefan !

Il fit la bise à Bonnie sous l'oeil satisfait de Caroline mais se figea en voyant la personne qui sortait de la pénombre. Sa femme se mit entre eux d'un geste protecteur.

- Ne vous en faites pas, je ne vous veux pas de mal. Je voudrais juste parler un moment avec stefan. S'il n'y voit pas d'inconvénient, bien sûr…
- Non, pas de soucis. Assura stefan, ça va aller, Caroline, ajouta-t-il en la contournant.

Bonnie fit un signe affirmatif de la tête.
Les deux hommes s'éloignèrent de quelques pas.

- Enzo, j'ai été tellement désolé de t'avoir tué… Je… Si tu savais...
- je sais, Stefan. Je l'ai vu. Et crois-moi, tu n'aurais pas dû. Je ne t'en ai jamais voulu stefan.

Stefan se retourna vers lui, surpris.

- je sais ce que c'est d'être un vampire, je connais le problème de la perte d'humanité. Et je sais combien l'on peut s'en vouloir, après.

L'émotion étouffait stefan. Il réussit cependant à articuler.

- tu… me pardonnes ?
- je l'ai fait depuis longtemps ! J'avais même demandé à Bonnie de le faire dès le lendemain de ma mort.

Les deux hommes se serrèrent chaleureusement la main.

- merci, Enzo… murmura stefan, les larmes aux yeux.

Ils se turent un moment puis stefan pensa à quelque chose.

- tu étais en contact avec Bonnie après ta mort, tu pouvais donc interagir avec les vivants ?
- seulement Bonnie via la dimension qu'elle avait créé. Si j'avais pu entrer en contact avec toi je t'aurais tout de suite dis de ne pas t'en vouloir. Je regrettes d'ailleurs de ne pas être venu plus tôt, je ne savais pas que tu étais mort.
- Bonnie ne te l'avais pas dit ?
- Non, en envoyant le feu de l'enfer dans les tunnels, elle a perdu le contrôle ou je ne sais quoi de sa dimension et on n'a plus pu se parler.

Ils retournèrent vers leurs conjointes.

- il m'a pardonné ! Annonça stefan en accourant vers Caroline, depuis le début ! Il ne m'en a jamais voulu…

ils se prirent dans les bras. Stefan laissa échapper quelques larmes.
Bien que, par son sacrifice, il se soit racheté du meurtre d'Enzo, cela ne l'empêchait pas de ressentir rétrospectivement un grand soulagement.

- Si seulement je l'avais su plus tôt, ça m'aurait évité… peut-être le sacrifice ?
- Non, tu l'as aussi fait pour sauver Damon. Tu n'aurais pas supporté de perdre ton frère. Et j'aurai passé toute une vie humaine à soigner un mari dépressif ! Ajouta Caroline afin de mettre une touche d'humour.
- en tout cas, ça m'aurait évité des moments difficiles.

Ils entrèrent tous les quatre chez Bonnie, laquelle leur servi un thé qui fut bien apprécié.

- Je ne t'ai pas pardonné avant ta mort, je ne pouvais pas, ça m'avait fait trop mal. Désolée, stefan.

Stefan fit un geste rassurant de la main.

- je peux comprendre Bonnie. je suis content que tu l'ai fait maintenant.


audreyl  (13.05.2017 à 05:52)

Découvrez le dernier HypnoMag qui vient de sortir.
Activité récente
HypnoChannel recrute, rejoins l'équipe de notre chaîne YouTube
Dernières audiences
Logo de la chaîne The CW

816 : I Was Feeling Epic (inédit)
Vendredi 10 mars à 21:00
1.15m / 0.5% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

815 : We're Planning A June Wedding (inédit)
Vendredi 3 mars à 20:00
1.14m / 0.4% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
Love Music Funk Magic

Love Music Funk Magic
Le nouvel album de Kat Graham  'Love Music Funk Magic' sort le 2 juin 2017. Et pour l'occasion, elle...

Recrutement Staff

Recrutement Staff
Le quartier est à la recherche d'un responsable des sondages suite au départ de Sas1608. Merci à...

Entertainment Weekly and PEOPLE Upfronts Party

Entertainment Weekly and PEOPLE Upfronts Party
Torrey Devitto était présente le 15 mai 2017, à la soirée Entertainment Weekly and PEOPLE Upfronts...

MTV Movie And TV Awards

MTV Movie And TV Awards
Kat Graham était présente le 7 mai 2017 au MTV Movie And TV Awards à Los Angeles. Les photos ...

The Originals renouvelée par The CW !

The Originals renouvelée par The CW !
La série The Originals où l'on peut retrouver Joseph Morgan (dans le rôle de Klaus ) est renouvelée...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
Partenaires premium
HypnoChat

serieserie (10:14)

Hello!!

Sonmi451 (10:21)

Helli!

CastleBeck (12:51)

BOnjour ici

Seriesmdr1 (20:14)

Bonsoir tout le monde vous allez bien ?

choup37 (15:38)

RIP Roger Moore

Sonmi451 (21:12)

Nooonnnn je savais pas pour Roger Moore!!!!

cinto (13:42)

Ma sorcière Bien Aimée: un quizz vous attend! Venez voir...

cinto (13:46)

The Tudors: nouvelle PDM sur les couronnes; ça brille chez les reines! Une visite, un vote, merci!

atchoum (20:14)

Bonsoir tout le monde : un nouveau sondage sur le quartier Atlantis. Si le coeur vous en dit, on vous attend

Seriesmdr1 (20:15)

Une nouvelle pf

Seriesmdr1 (20:16)

Photo de la quinzaine, un nouveau survivor et le pendu sont disponible sur le quartier OITNB n'hésitez pas à donner votre avis !

Phoebus (20:21)

Bonsoir, Un nouveau sondage est disponible sur le quartier Person Of Interest (sondage sur deux sublimes actrices).

Phoebus (23:17)

Salut, nouveau sondage disponible sur le quartier de "Sense8".

Phoebus (00:13)

Re-Salut, nouveau sondage sur le quartier Homeland.

Cityhunter (13:41)

Hello

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play

Attention : l'HypnoChat et les Apps iOS et Android recontrent actuellement des problèmes de performance. L'affichage peut prendre jusqu'à 10 minutes durant lesquelles le site est inaccessible. Nous travaillons sur une solution.